Daddy, à quoi tu joues ? #49 – Little Nightmares

Little Nightmares est un O.V.N.I. dont je ne savais vraiment pas grand-chose. Comme pour beaucoup de jeux, j’ai préféré éviter les spoils et donc d’aller trop lire les avis des autres. Pourtant, le tout petit prix de celui-ci m’a poussé à me renseigner juste ce qu’il faut pour me donner envie de le tester…

Il y a des jeux comme ça, vous savez qu’ils resteront gravés dans votre mémoire. Little Nightmares fera partie de cette sélection qui m’a marqué.
On y joue Six, une enfant habillée d’un ciré jaune, dont on ne sait rien. On devra la diriger tout au long de niveaux glauques qui n’ont rien à envier à Delicatessen ou La Cité des Enfants Perdus de Jean-Pierre Jeunet, ou encore des films de Tim Burton.

Little Nightmares – Un jeu sans queue ni tête

On commence le jeu sans avoir eu de cinématique d’introduction, toute l’aventure se déroule sans dialogues et, au bout de cinq niveaux et environ autant d’heures de jeu, la fin est là… Toujours sans cinématique, ni rien pour nous expliquer un peu plus le scénario.

Je vous avoue que c’est assez déroutant.

Pourtant, j’ai immédiatement accroché au style graphique de Little Nightmares. Six est quasiment toujours dans l’ombre, cachée de ces étranges créatures qui mettront fin à son échappée si elle est attrapée. Un briquet sert de temps en temps à éclairer les alentours, mais son utilisation est plutôt anecdotique.
Graphiquement il n’y a rien à dire. Les textures sont somptueuses, les effets de lumière saisissants, on devine être sur un bateau à cause d’un tangage omniprésent, c’est une expérience déroutante et envoûtante tant les dangers sont grands et tant Six est frêle et petite…

Du côté du gameplay, j’ai retrouvé du LIMBO et du Unravel dans la manière de progresser. Chaque lieu visité est une énigme à résoudre. Rien d’extraordinaire, il suffit souvent de trouver le chemin adéquat pour ne pas se faire repérer ou bien de récupérer une clé sans attirer l’attention. Il y a également quelques phases plus nerveuses avec des plateformes à parcourir et parfois, des poursuites avec un ennemi aux trousses.
Tout cela n’a rien d’insurmontable, mais il arrive que la vue fasse perdre la notion de profondeur et qu’une chute bête fasse perdre la vie à la petite.

Les musiques, sans être épiques, contribuent à cette ambiance qui pèse sur les petites épaules de Six. Elles sont pile dans l’action, nous prévenant parfois que la petite fuyarde a été repérée. Les sons et mélodies sont toujours justes et adaptés à ce qu’il se passe à l’écran.

Little Nightmares – Mon avis

Oui, Little Nightmares m’a dérouté avec sa narration surprenante, sans histoire, enfin si un peu quand même, mais pas trop… Tout au long de l’aventure, j’ai cherché à savoir où elle pouvait bien se passer, pourquoi Six y était prisonnière, qui sont ces étranges créatures…
Donc je résumerais ce jeu en un mot : déroutant.
Mais l’alternance infiltration/progression, calme/fuite et tout ces éléments de gameplay puisés de-ci de-là dans d’autres jeux… Et puis cette atmosphère très steampunk matinée de Delicatessen, de Chihiro et tant d’autres inspirations…
Même s’il n’est pas le jeu de l’année, Little Nightmares restera dans ma mémoire comme ayant marqué ma vie de joueur.

ATTENTION PARENTS !!!!

Little Nightmares n’est pas un jeu pour enfants ! Son ambiance stressante, ses créatures hideuses et parfois tout ce sang à l’écran font qu’il n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il est déconseillé aux moins de 16 ans par le PEGI, personnellement je ne laisserai pas un enfant de moins de 12 ans y jouer…

[amazon template=template daddygamerchief&asin=B01MZBX7YG]

J’aime Je n’aime pas
Une ambiance qui prend aux tripes Des chutes dues à la caméra 
Graphiquement très agréable Quelques soucis de comportements des ennemis
Un jeu bien rythmé Trop, trop, trop court… J’en veux encore !

Little Nightmares
7.5/10
7.5/10
  • Scénario - 6/10
    6/10
  • Prise en main - 7/10
    7/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Bande son - 8/10
    8/10
  • Durée de vie - 5/10
    5/10

En résumé

Court, bien trop court, Little Nightmares est un jeu de plateformes bourré de références vidéoludiques et cinématographiques. Malheureusement, les développeurs ont préféré faire un jeu sans réellement nous raconter une histoire, c’est très déroutant. Malgré tout, l’ambiance et un je ne sais quoi font que ce jeu me restera gravé en mémoire. Vite une suite !

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles - 11, 6 et 2 ans - ainsi que d'un petit garçon de 4 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.