Daddy, à quoi tu joues ? #67 – Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds

C’est au printemps que je vous faisais découvrir Horizon Zero Dawn. Tout le monde était unanime, ce jeu est une pépite de la PlayStation 4 et l’un des plus beaux sortit à ce jour. Mais comme la jolie guerrière rousse Aloy nous manquait, la voici de retour dans un DLC glacial : The Frozen Wilds.
En voici mon avis…

La jeune femme aux cheveux de feu s’aventure au nord, sur les terres des Banuks. Ces derniers sont persécutés par un certain Daemon qui a possédé les machines du coin. Mais leur soif de liberté est la plus forte et ils vont devoir aider Aloy à affronter ces terribles ennemis.

Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds – Quand te reverrais-je, pays merveilleux !

Je vais être clair tout de suite, les machines présentes dans Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds sont bien plus terribles que celles du jeu principal. Il est donc indispensable d’avoir un niveau minimum de 30 dans Horizon Zero Dawn, un niveau de 50 étant l’idéal pour terminer ce DLC sans trop de casse.

Maintenant que cette mise au point est faite, venons-en au principal.
Graphiquement c’est toujours aussi beau. Les paysages sont moins impressionnants, la neige semblant tout uniformiser, mais quand on y regarde de plus près les paysages, il sont absolument sublimes. Les personnages, notamment Aloy, sont plus vrais que nature.
Mais bon, rien ne sert d’être beau si on n’est pas prudent, car les créatures mécaniques rôdent…

Cette nouvelle aventure se termine en 7 – 8 heures si on se limite à la trame principale, mais il faudra une bonne quinzaine d’heures si on veut atteindre les 100 % de complétion.
Dans The Frozen Wilds, l’équipement joue un rôle primordial. Des cristaux bleus font leur apparition , ils permettent d’acheter des armes auprès des marchands de la région afin d’obtenir des items suffisamment puissants.
La difficulté a considérablement été augmentée dans ce DLC, il ne faut surtout pas négliger son équipement au risque de se voir mourir trop souvent.

Un nouvel arbre de compétences fait également son apparition. Il permet de débloquer huit nouvelles compétences indispensables pour venir à bout de l’aventure. Mais qu’il est dommage de ne pas pouvoir les utiliser en dehors de The Frozen Wilds, cela aurait été bien utile.

Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds – Mon avis

Que c’est bon de retrouver Aloy ! Mais pour ceux qui ont souffert pour arriver à bout de Horizon Zero Dawn, sachez que c’était une promenade de santé à côté de The Frozen Wilds.
Malheureusement, hormis un challenge assez conséquent à relever, ce DLC n’apporte pas grand-chose à la trame principale. Graphiquement c’est toujours aussi somptueux, les combats toujours aussi épiques, ce serait dommage de passer à côté.

ATTENTION PARENTS !

Même si Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds n’est ni violent ni grossier, il peut malgré tout être impressionnant pour les plus jeunes. Il est donc à réserver à des enfants déjà bien aguerris.

J’aime Je n’aime pas
Une durée de vie très honorable pour un DLC Scénario peu inétressant
Le nouveau bestiaire Des passages de plateformes à oublier
Que c’est beau !

Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds
8/10
8/10
  • - 8/10
    8/10

En résumé

Horizon Zero Dawn: The Frozen Wilds est un DLC très complet. Il reprend le sublime moteur graphique du jeu principal pour une nouvelle aventure aussi glaciale que dangereuse.
Attention ! Ce contenu nécessite d’avoir au moins atteint le niveau 30 dans Horizon Zero Dawn !

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.