Daddy, à quoi tes Recrues jouent ? #9 – Poochy & Yoshi’s Woolly World

Je viens de découvrir avec stupeur que je n’avais pas rédigé de test de Yoshi’s Woolly World sur Wii U !
Moi qui espérais faire un parallèle entre la version console de salon et la portable…
Enfin bref, je vais faire au mieux…
Donc ma Grande Recrue a mis un an et demi à finir Yoshi’s Woolly World sur Wii U, la faute aux Disney Infinity et autres Skylanders qui l’ont détourné du droit chemin. Mais lorsque je lui ai demandé de tester pour moi Poochy & Yoshi’s Woolly World sur 3DS, elle ne s’est pas fait prier…
Voici son avis (et un peu aussi le mien…).

Une nouvelle fois, Kamek est venu détricoter les Yoshis et le Yoshi vert part à sa poursuite pour délivrer ses cousins.
Désormais, Tricot’île est vue de profil et non plus du dessus comme sur Wii U, mais son contenu est identique. Il faut traverser tous les niveaux des différents mondes afin de combattre Bébé Bowser (Bowser Jr., comme le nomme papa).

Poochy & Yoshi’s Woolly World : des pelotes bien douillettes

Poochy & Yoshi’s Woolly World 3DS reprend donc les niveaux de Yoshi’s Woolly World Wii U. Il s’agit d’une succession de plateformes de laine où Yoshi doit évoluer afin de récupérer cinq pelotes de couleur afin de retricoter ses semblables. Certaines sont bien cachées et il faudra découvrir des passages secrets. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser la langue du dino pour tirer un nœud qui dépasse d’un mur ou bien de tirer des pelotes de laine sur des plateformes invisibles pour les faire apparaître…

Le jeu a été adapté au petit écran de la 3DS. De ce fait, la perspective est plus proche et les détails sont plus visibles. Bien que le rendu visuel soit moins fin que sur un écran de télévision, Poochy & Yoshi’s Woolly World est sans aucun doute l’une des plus jolies aventures de la console portable.

Comme dans la version Wii U, il est possible de passer en mode « Relax« . D’une simple pression sur une icône de l’écran tactile, Yoshi se sent pousser des ailes et peut donc traverser les obstacles sans jamais tomber dans le vide. Trois Tipoochys viennent alors remplacer les pelotes de laine pondues par Yoshi et servent de projectiles. Grâce à eux, les munitions deviennent illimitées.
Ces adorables petits toutous furètent un peu partout aux alentours et permettent de découvrir plus aisément des passages secrets et autres items savamment cachés.

Poochy & Yoshi’s Woolly World : un jeu qui a du chien !

La nouveauté dans Poochy & Yoshi’s Woolly World est évidemment l’apparition de niveaux spécialement dédiés au canidé de Yoshi. C’est donc en les débloquant dans les différents niveaux de l’aventure qu’ils deviennent disponibles dans « La Niche de Poochy« .
Il s’agit de runners dans lesquels on dirige Poochy, où il faut éviter des obstacles tout en récoltant trois Tipoochys, des ballons de baudruches, 1500 perles et atteindre certains objectifs propres au niveau parcouru. Il faudra beaucoup de dextérité et de réflexes pour réussir à tous les compléter en obtenant une médaille de platine et en atteignant tous les objectifs…

Tout comme son aîné sur Wii U, Poochy & Yoshi’s Woolly World est compatible avec les amiibo. La plupart ne permettent que d’obtenir de nouvelles couleurs pour Yoshi, mais deux nous intéressent particulièrement.
L’amiibo de Yoshi (rose, bleu ou vert) permet d’avoir un second dino à l’écran. Cela est plutôt pratique lorsqu’il est nécessaire d’accéder à une plateforme hors d’atteinte.
L’amiibo de Poochy, quant à lui, n’est indispensable que dans le mode « Contre-la-Montre ». Il octroie la possibilité de siffler à notre guise sans avoir à dépenser des joyaux. C’est vraiment dommage qu’il ne soit pas possible de l’utiliser dans d’autres circonstances.

Enfin, il est possible de créer son propre Yoshi grâce à un éditeur de patrons. Une fois que notre dino nous plaît, on peut le partager avec la communauté via StreetPass.

Poochy & Yoshi’s Woolly World : l’avis de ma Grande Recrue

Je suis tombée amoureuse de Poochy dès que je l’ai vu dans le jeu sur Wii U, il était donc obligé que je me jette sur Poochy & Yoshi’s Woolly World. Je me suis beaucoup amusée avec, même si je l’ai fini en une dizaine d’heures. Papa dira que j’ai triché, parce que je n’ai pas récupéré toutes les pelotes de laine pour retricoter tous les Yoshis, ni obtenu tous les collectibles des niveaux.
Quoi qu’il en soit, Poochy & Yoshi’s Woolly World est un jeu auquel je rejouerai avec plaisir, car j’adore son atmosphère chaleureuse et la mignonitude des personnages (surtout Poochy <3 <3 <3).

[amazon template=template daddygamerchief&asin=B01MQPFC59]

J’aime Je n’aime pas
Un gameplay adapté à chaque dextérité Un peu rapide à finir
Un level design chaleureux Un intérêt assez limité si on le possède sur Wii U
Des niveaux supplémentaires avec Poochy… …mais un amiibo de Poochy quasi inutile
La création de Yoshi et le partage via Street Pass Poochy pas assez présent alors que le jeu porte son nom
Une bande-son au top

Poochy & Yoshi's Woolly World
7.8/10
7.8/10
  • Scénario - 7/10
    7/10
  • Jouabilité - 9/10
    9/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Bande-son - 9/10
    9/10
  • Durée de vie - 6/10
    6/10

En résumé

Poochy & Yoshi’s Woolly World est un excellent jeu pour petits et grands. Son univers coloré et chaleureux saura ravir tout le monde et ses deux niveaux de difficulté permettra à chacun de prendre du plaisir à jouer. Nous regrettons juste la faible présence de Poochy et l’inutilité de son amiibo.
Un jeu à posséder absolument !

Poochy & Yoshi's Woolly World
7.8/10
7.8/10
  • Scénario - 7/10
    7/10
  • Jouabilité - 9/10
    9/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Bande-son - 9/10
    9/10
  • Durée de vie - 6/10
    6/10

En résumé

Poochy & Yoshi’s Woolly World est un excellent jeu pour petits et grands. Son univers coloré et chaleureux saura ravir tout le monde et ses deux niveaux de difficulté permettra à chacun de prendre du plaisir à jouer. Nous regrettons juste la faible présence de Poochy et l’inutilité de son amiibo.
Un jeu à posséder absolument !

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

One Response

  1. llwane 8 février 2017

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.