Daddy, à quoi tu joues ? #110 – Erica

Erica avait été dévoilé lors de la Paris Games Week 2017. Il m’avait tellement peu marqué, que je l’avais totalement oublié. Il a donc fait une réapparition lors de la soirée de lancement de la Gamescom 2019 avec l’annonce de sa sortie immédiate.
En voici donc le test…

Erica : au delà du réel…

Erica est un film interactif comme on a pu beaucoup en voir lors de l’émergence des consoles à CD. On y joue le rôle d’Erica Mason, une jeune femme traumatisée par la mort violente de son père il y a quelques années de cela et de la résurgence de l’affaire.

On découvre ainsi un hôpital psychiatrique, ses patientes et son personnel médical, mais à qui doit-on vraiment faire confiance ?

Erica : Vol au dessus d’un nid de coucou

Il va m’être difficile de parler de qualité graphique, puisqu’Erica est un film interactif. Il s’agit s’un jeu dont les scènes sont jouées par de vrais acteurs et ce sont nos décisions qui influent la suite de l’histoire. Il n’y a donc aucun temps de chargement, tout s’enchaîne comme si nous étions simples spectateurs d’un film.

C’est donc la qualité de votre écran qui fera la beauté du jeu. Il est donc préférable de jouer sur PS4 Pro avec un écran Full HD à minima pour profiter de la qualité visuelle du film.

Il y a bien quelques effets visuels de-ci de-là pour ajouter un peu plus de suspens à une scène, mais rien d’affolant.

Le jeu des acteurs est plutôt bon, sachant qu’ils ont dû recommencer certaines scènes de nombreuses fois afin de couvrir toutes les éventualités possibles.

Le doublage français est également de bonne qualité, je regrette juste que certains textes n’aient pas été traduits. Ça pourrait faire bizarre aux non anglophones de se retrouver à comprendre une lettre tout en anglais.

C’est plus au niveau du gameplay qu’Erica est intéressant. En effet, on peut se servir du pavé tactile de la DualShock 4, mais aussi de son smartphone via une application compagnon téléchargeable sur iOS ou Android.

Tout se joue en tactile. Une lumière indique à l’écran le geste à reproduire sur l’écran du téléphone ou sur la manette pour que l’action se réalise. Il suffit donc de glisser correctement les doigts pour prendre une photo, ouvrir un paquet ou tourner une clé dans une serrure.

Nos choix se font de la même manière. Plusieurs possibilités s’affichent à l’écran et c’est à nous d’aller sélectionner – assez rapidement – notre décision. Chaque choix aura un impact sur la suite de l’histoire dont le dénouement peu varier.

Erica : mon avis

Toute l’intrigue d’Erica est bancale. On avance, sans jamais vraiment savoir où l’on va, on ne sait jamais qui croire… En fait, on se demande ce qui est réel et ce qui ne l’est pas.

Erica se termine en 1h30/2h, ce qui est peu me direz-vous. Mais le but est de recommencer le jeu plusieurs fois afin de faire d’autres choix et donc affiner notre perception de l’histoire.
C’est assez difficile de vous expliquer le fond de ma pensée sans vous spoiler.

Mon sentiment après une première partie est assez mitigé. J’ai trouvé ce premier jet bien trop court. Les personnages, leur psychologie, leurs intérêts… tout est à peine survolé. On nous jette ça à la figure tel un morceau de viande à un chien, sans plus d’informations. Je me demande encore pourquoi on nous a présenté certains individus tant ils sont insignifiants.

Finalement, j’ai l’impression d’avoir regardé un feuilleton de 3ème partie de soirée dont la trame principale est intéressante, mais dont l’intrigue est à peine dévoilée.
Il me faudra peut-être refaire plusieurs fois Erica pour en saisir pleinement l’intérêt, mais en ai-je vraiment envie ?

C’est aussi la question que vous devrez vous poser avant de débourser les 9,99 € demandés pour l’achat d’Erica sur le PlayStation Store.

Produits disponibles sur Amazon.fr

Daddy, à quoi tu joues ? #110 – Erica

Nom du jeu: Erica

Description: Erica est une exclusivité PlayStation 4. Il s'agit d'un film interactif dans lequel nos choix sont cruciaux pour le reste de l'histoire. Chaque décision aura un impact sur la suite des événements...

Note
5/10
5/10

Résumé

Puisqu’Erica est sorti sans prévenir, je n’avais pas de grandes attentes le concernant. J’espérais malgré tout passer plus de temps dans ce film interactif qui aurait mérité une conception différente En effet, seuls les chasseurs de Trophées auront la patience de débloquer toutes les fins et d’avoir l’histoire dans son intégralité. Les autres trouveront l’idée assez bonne mais trouveront que ce jeu aurait mérité que l’on survole moins les différents personnages. J’ai vraiment l’impression d’avoir vu un film bourré de bonnes idées dont le montage aurait été bâclé. Les informations sur les différents intervenants nous sont lâchés comme des bouts de viande à un chien.
C’est un jeu qui aurait vraiment mérité que l’on s’attarde plus longuement sur les motivations de chacun.

J'aime

  • Un film interactif aux nombreuses possibilité
  • Une réalisation plutôt réussie
  • Possibilité de jouer avec la DualShock 4 ou avec un smartphone
  • Une rejouabilité avec de nombreux embranchements
  • Le doublage français d’assez bonne qualité

Je n'aime pas

  • Une histoire trop courte
  • Un scénario pas assez approfondi
  • Des personnages dont on ne sait rien
  • Trop d’actions inutiles
  • Un montage coupé à la tronçonneuse…

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles - 11, 6 et 2 ans - ainsi que d'un petit garçon de 4 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.