Daddy à quoi tu joues ? #81 – Sonic Mania Plus

Ce n’est plus un secret pour personne, je suis un grand fan de SEGA et de sa mascotte fétiche : Sonic. En effet, j’ai commencé ma vie de gamer à l’adolescence lorsqu’un ami de mes parents m’a offert ma première console de salon : la Megadrive. 25 ans plus tard, j’ai des papillons dans le ventre à chaque fois que j’entends parler d’un nouveau jeu mettant en scène le hérisson bleu. C’est donc très logiquement que j’ai voulu tester Sonic Mania Plus.

Il y a un an, je m’offrais la version collector de Sonic Mania dont j’ai publié un déballage. Faute de temps, je n’ai malheureusement pas pu vous donner mon avis sur le jeu. C’est donc avec la sortie récente de Sonic Mania Plus que je corrige cette terrible erreur.

Sonic Mania Plus : Flash n’a qu’a bien se tenir

Oui c’est bien une terrible erreur que ne pas avoir publié de test de Sonic Mania l’an dernier. Depuis l’ère Dreamcast et Sonic Adventure (le premier, hein !), seul Sonic Generations sur PS3 et Xbox 360 a su relever le niveau pour  le hérisson supersonique. Cela fait donc des années que j’attendais un vrai bon jeu digne de la bonne époque de la Megadrive.

Sonic Mania est celui que j’espérais tant.
Même si, depuis un an, vous avez pu lire des tests sur d’autres sites, je vais malgré tout vous donner mon avis.

Sonic Mania est un retour aux sources. Pas de 3D outrancière, puisque des graphismes en 2D ont été utilisés afin de nous replonger au début des années 90. Les gros pixels baveux ont disparu grâce à nos consoles modernes, nous avons donc droit à de belles textures et couleurs dans un habillage full HD que nous n’imaginions pas possible à la fin du siècle dernier.

En revanche, même si les développeurs nous proposent des niveaux inédits, on retrouve le gameplay un peu rigide des premiers jeux de Sonic the Hedgehog , mais aussi des musiques et bruitages qui leur rendent hommage.
Évidemment, la vitesse du hérisson bleu est toujours d’actualité et l’affichage des consoles récentes ne bronche pas pixel bien qu’il soit difficile de suivre notre héros.

Du côté de la difficulté, on est à la hauteur de ce qui nous était proposé sur nos 16 bits, même si les sauvegardes, qui n’existaient pas à l’époque, facilitent grandement la tâche.

Voilà en résumé ce qu’est Sonic Mania. Il s’agit clairement d’un jeu conçu par des amoureux du Sonic de la première heure pour des joueurs tout aussi passionnés par la mascotte de SEGA. Si vous êtes fan, vous pouvez sauter dessus sans aucune hésitation. Si vous n’avez jamais essayé, je vous invite à vous y plonger corps et âme tant j’ai aimé.

Si je devais donner une note à Sonic Mania, je lui mettrais un 8/10, mais… Il y a un mais.

Sonic Mania Plus : plus bien mieux meilleur ?

Sorti le 17 juillet dernier, Sonic Mania Plus apporte quelques ajouts non négligeables à Sonic Mania.

La première, et non des moindres, le support physique. Lors de la sortie de Sonic Mania en août 2017, le jeu était à télécharger sur les différentes boutiques en ligne de nos consoles, même avec l’édition collector. Désormais, les collectionneurs auront une boîte et un jeu sur Blu-ray ou cartouche en fonction de leur machine.

Le reste concerne la partie logicielle du jeu.
Ne vous méprenez pas, Sonic Mania Plus n’est rien d’autre qu’une version GOTY (Game Of The Year – Jeu de l’Année). Ne vous attendez pas à un nouveau jeu ou à de nouveaux niveaux, mais plus à quelques ajouts qui viennent agrémenter le jeu d’origine.

Pour commencer, deux nouveaux personnages ont été ajoutés : Mighty le tatou et Ray l’écureuil volant. Mighty nous vient de Knuckles’s Chaotix sorti en 1995 sur la 32X. C’est donc un tatou qui a la possibilité de se jeter au sol après un saut afin de découvrir de nouveaux passages secrets ajoutés pour l’occasion. Ray, quant à lui, nous vient de SegaSonic the Hedgehog sorti en 1993 sur borne d’arcade. Il possède la faculté de planer afin d’accéder à des plateformes inaccessibles auparavant.

Mais la plus grosse nouveauté nous vient du mode Bis. Il s’agit de refaire Sonic Mania, mais avec deux personnages cette fois-ci. Il est possible de passer de l’un à l’autre à tout moment, mais une fois que les deux sont morts, c’est le « Game Over » d’office. Comme dans les jeux d’antan, il est possible de gagner des « Continue » afin de poursuivre la partie.
Les stages bonus ont également changé. Ils ont été remplacés par une table de flipper. Malheureusement, il n’y en a qu’une seule et cela devient très vite lassant.
Ce mode Bis essaye également de nous perturber en changeant parfois les couleurs d’un niveau ou en ajoutant des passages supplémentaires, mais aussi en changeant le boss de fin de niveau ou en supprimant des séquences.

Enfin, il y a encore quelques ajouts mineurs, bien que non négligeables. Il est désormais possible de jouer au mode compétition à quatre contre deux auparavant, les combats de boss ont été optimisés afin d’être moins frustrants et des transitions entre les niveaux sont désormais disponibles.

Sonic Mania Plus : Mon avis

Créés par des fans pour des fans, Sonic Mania et Sonic Mania Plus sont indispensables à quiconque a eu l’enfance, ou l’adolescence, bercée par les aventures du hérisson bleu. Long, beau, difficile, c’est bien plus qu’une ode aux épisodes sur Megadrive, c’est à la limite le Sonic 4 que la licence aurait mérité. Et puis il y a cette bande-son absolument superbe !

Si vous aviez déjà Sonic Mania, acheter le DLC Sonic Mania Plus pour 5 € dépend de votre passion pour le hérisson supersonique. Si vous est un grand fan, la question ne se pose même pas. Pour les autres, il faudra vous demander si les quelques ajouts pour du fan service vous seront utiles.

En tout cas, pour moi, c’est un immense oui !

ATTENTION PARENTS !!!!

Bah en fait, attention à rien ! Foncez ! Quel que soit l’âge de vos enfants, Sonic Mania Plus saura les ravir, même si les plus petits auront quelques difficultés à suivre Sonic

Produits disponibles sur Amazon.fr

J’aime Je n’aime pas
Encore du Sonic Mania, j’en redemande ! Pas de nouveaux niveaux
Le mode Bis qui corrige les défauts de Sonic Mania Bah… Je ne vois pas…
Deux nouveaux personnages
Toujours aussi beau
Toujours aussi rapide
Cette bande son !!!

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.