Daddy, à quoi tu joues ? #98 – Gelly Break

Je l’avoue, je ne savais absolument rien de Gelly Break avant que l’agence qui gère sa communication me propose de le tester. Et comme les gros sites ne se sont pas donné la peine d’en parler, j’ai accepté avec plaisir. Et j’ai bien fait !
En voici mon avis…

Gelly Break – À deux c’est toujours mieux !

Geally Break est un petit jeu développé par ByteRockers’ Games et édité par Wild River. Le terme petit n’est pas péjoratif, bien au contraire. C’est juste que l’on voit bien que nous n’avons pas affaire à un mastodonte comme il en sort toutes les semaines en cette fin d’année. En effet, l’absence de cinématique d’introduction et donc de scénario ne laisse plus aucun doute.

Mais là n’est pas le principal. Bien qu’il soit jouable en coopération, j’ai préféré me lancer en solo. Et puis je me suis retrouvé pris au piège… Impossible de lever le nez de mon écran, j’étais comme aspiré par ce monde chatoyant et ce gameplay simplissime. Le principe est simple : on dispose de deux personnages en gelée superposés  qui ne peuvent se déplacer sur des plateformes de la même couleur que leur corps, orange ou vert. Ils peuvent changer de couleur d’une simple pression d’un bouton, Il  ne faut donc ne pas se tromper lorsque les obstacles de différentes teintes sont à franchir.  Quelques ennemis viennent parfois nous barrer le passage, il est à nouveau indispensable de bien penser à gérer sa couleur tout en shootant du méchant… Jusqu’au boss de fin de niveau. Imposant et très bien entouré, la maîtrise du switch de couleur et la précision du tir sont indispensables pour en venir à bout.

C’est fun et la prise en main est immédiate.

Mais c’est en coopération que Gelly Break devient vraiment intéressant. Nos deux personnages se séparent et chacun se voit attribuer une couleur. Il s’agit donc que chaque joueur prenne le bon chemin de couleur lorsque les plateformes se séparent et que les switchs de personnages se fassent dans le bon timing pour ne pas choir. Heureusement, plusieurs niveaux de difficulté sont disponibles. Cela influe sur la structure des niveaux afin qu’ils s’adaptent à la dextérité de chaque joueur. Lorsque cela devient trop difficile pour un enfant, un parent peut l’aider en prenant le contrôle des deux personnages le temps de passer les plateformes les plus compliquées…

Gelly Break – Mon Avis

Gelly Break est comme un bonbon acidulé. Son enrobage graphique est simple et chatoyant, ses musiques entraînantes sans être entêtantes, mais c’est bien trop court. En effet, avec seulement 6 niveaux il ne faut que quelques heures pour en venir à bout. Il y a effectivement les versions difficiles qui se débloquent à chaque fois qu’on en termine un. Cela n’a malheureusement qu’un faible impact sur la durée de vie.

En revanche, Gelly Break est un excellent jeu pour un enfant qui découvre les jeux vidéo. Des réflexes et un minimum de réflexion sont nécessaires pour progresser dans les différents niveaux. La coopération rend cet apprentissage plus facile avec l’aide d’un parent qui saura expliquer les mécaniques de jeu et aider dans les passages difficiles.

Pour moi ça aurait été un grand oui si le prix avait été plus bas. En effet, 32.99 € c’est bien trop cher pour un jeu qui se termine en 2/3 heures. Il aurait fallu au moins le double de niveaux ou un prix culminant à 20 €.
N’hésitez pas à l’acheter si vous le voyez pas trop cher…

 

Note
7/10
7/10

En résumé

Gelly Break est un excellent petit jeu qui plaira aux petits comme aux grands. Jouable seul ou en coopération, il est idéal pour apprendre aux plus jeunes à maîtriser un jeu vidéo. Malheureusement, il est bien trop court avec seulement 6 niveaux dont on vient à bout en quelques heures. C’est un jeu à acheter lorsque son prix aura baissé.

J'aime

  • Un gameplay fun et accessible
  • Le jeu en coopération
  • Des graphismes mignons

Je n'aime pas

  • Seulement 6 niveaux
  • Prix trop élevé pour sa durée de vie

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.