eSeries Roland-Garros : un français Champion du Monde !

Je n’ai jamais aimé voir les autres jouer. Lorsque j’étais chez un copain pour jouer à la SNES ou à la Megadrive, il était déjà pas question que je reste sans manette. Non pas par égoïsme, mais par ce que cela me rend malade de regarder quelqu’un d’autre jouer…
C’est donc une des raisons pour lesquelles je suis assez peu les compétitions d’eSport. Mais lorsque Warning Up et la FFT m’ont proposé de me rendre à Roland-Garros pour couvrir la finale des eSeries Roland-Garros, je n’ai pas hésité une seconde.

eSeries Roland-Garros : un écrin de rêve !

Et quand je dis écrin de rêve, je n’exagère pas. En effet, nous avions rendez-vous à Roland-Garros, le jour de la finale hommes, sur le court n°1 pour voir s’affronter les français Marvin « RvP » Nonone et Thibault « ThibKa » Karmaly pour le titre de Champion du Monde sur Tennis World Tour de Bigben Interactive.

C’est dans le cadre d’animations du We Are Tennis Show organisé par une célèbre banque sponsor du tournoi du Grand Chelem depuis longtemps que cette finale des Championnats du Monde des eSeries Roland-Garros était organisée.
Nous avons eu même le plaisir de voir Guy Forget et Amélie Mauresmo venir remettre les prix au trio de joueurs présent sur le podium, ce qui est un signe fort quant au soutient de la FFT au développement de l’eSport.

C’est donc Marvin « RvP » Nonone qui a battu son compatriote dans une finale à sens unique et qui a magnifiquement remporté le trophée.

Un Daddy Gamer Chief se cache dans cette photo ! Roland Garros 2019, Roland-Garros eSeries by BNP Paribas, Finale, Photo : Pauline Ballet / FFT

eSeries Roland-Garros : et maintenant ?

Bien que cette finale se soit déroulée dans un cadre exceptionnel, que j’ai eu l’honneur de fouler la terre battue du court n°1 aux cotés de Guy Forget, d’Amélie Mauresmo et de Norman « Genius » Chatrier (petit-fils de l’homme qui a donné son nom au court central de Roland-Garros s’il vous plait !), quelques menus détails me chagrinent.

La première est la couverture médiatique. Où étaient les Jeuxvidéo.com, Gamekult, Gameblog, GamerGen et autres ? A l’E3 ? Non, ils ont du monde qui reste en France et qui serait susceptible d’être présents…

La seconde, est l’importance donnée à l’événement. En effet, une telle finale mériterait d’être un événement dans la quinzaine de Roland-Garros, mais elle n’est qu’un « divertissement » proposé en guise d’entre-acte pour une autre finale de jeunes talents du tennis.

Enfin la troisième, où était Bigben Interactive ? Il parait qu’un représentant de l’éditeur est passé en coup de vent, probablement avant de partir pour Los Angeles, mais il n’a pas daigné venir saluer les quelques blogueurs venus couvrir cette finale…

eSeries Roland-Garros : vivement l’année prochaine !

Malgré ces quelques griefs que je peux avoir concernant cette finale des eSeries Roland-Garros, il me tarde de voir comment cette compétition va évoluer.

Grâce à cet événement, j’ai pu discuter avec quelques personnes et me rendre compte que la FFT semble être investie dans le développement de l’eSport. De plus, grâce à son ambassadeur, Norman « Genius » Chatrier, le tennis virtuel dispose d’un allié de poids dans ce sport où les compétitions virtuelles ne sont pas bien vues (je ne vous répéterai pas les propos d’une arbitre que nous avons surpris lors de la remise des prix…).
Le fait que France Télévision ait mandaté Nelson Monfort pour commenter cette finale et la diffuser en direct sur France TV Sport est encore un signal fort que cette compétition est vouée à se développer.

Il ne manque pas grand chose pour que les eSeries Roland-Garros soient aussi médiatiques que les compétitions sur FIFA ou Fortnite. Je pense qu’il faudrait qu’elles ne soient plus un événement dans l’événement dans l’événement… Elles doivent être une phase finale au même titre que le tournoi du grand chelem, même si cela se déroule en même temps. Il faut que les journalistes soient conviés à couvrir les matchs, quitte à leur offrir des goodies et autres petits trucs qui les inciteront à se bouger les fesses…

Mais le principal à mes yeux, il faut que la FFT communique au sujet des eSeries Roland-Garros ! Il faut des affiches à la Porte d’Auteuil pour informer les visiteurs, il faut un sponsoring de taille – à commencer par Bigben et son jeu Tennis World Tour, il faut que les gens sachent qu’il y a aussi un super tournoi de tennis virtuel en parallèle des compétitions sur terre battue…

Le vainqueur

Enfin bref, j’ai passé une magnifique journée à Roland-Garros, j’ai assisté à une belle finale, mais j’ai regretté que nous ne soyons qu’une poignée de blogueurs pour couvrir un tel événement…

Alors rendez-vous en 2020 pour un événement que j’espère enfin à la hauteur de ses ambitions. Car il le mérite amplement !
Et c’est un profane en eSport qui vous le dit !

Produits disponibles sur Amazon.fr

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles - 11, 6 et 2 ans - ainsi que d'un petit garçon de 4 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.