PREVIEW : Rugby 18 et Gravel de Bigben Games

Ce mardi 19 septembre 2017, j’étais invité dans le 11e arrondissement de Paris pour aller découvrir les nouveautés sportives de Bigben Games. J’avais hâte de découvrir Rugby 18 et TT Isle of Man qui devaient être présentés aux côtés de WRC 7 et Gravel. Malheureusement, TT Isle of Man a été déprogrammé au dernier moment, mais j’espère bien mettre la main dessus à la Paris Games Week.
Quoi qu’il en soit, j’ai pu tester deux jeux en compagnie de leurs développeurs…

WRC 7 est déjà disponible depuis quelques jours et est bien trop orienté simulation pour moi (je suis plus fans des jeux de course arcade tels que Burnout ou Forza Horizon 3). Je me suis donc jeté comme un mort de faim sur Rugby 18, puis Gravel.

Bigben Games : Rugby 18

Cela fait un moment que j’attends un bon jeu de Rugby. Pas forcément une simulation très technique, je ne suis pas autant fan que de basketball, mais plutôt un jeu accessible tout en respectant ce noble sport qu’est le Rugby.
Je me suis donc assis à côté d’un des développeurs pour deux matchs de prise en main. Le premier contre l’IA pour me faire la main et apprendre les bases avec un tutoriel, le second contre mon partenaire improvisé.

Pour vous résumer ce qu’il en est de Rugby 18, c’est un jeu qui, malgré son faible budget, veut tenter d’entrer parmi les ténors des jeux de sport aux côtés de NBA 2K, FIFA, PES ou encore Madden. La plupart des clubs et équipes nationales y sont représentés, mais malheureusement certaines licences n’ont pu être acquises. De ce fait, l’Irlande (et donc le Tournoi des 6 Nations), les stades officiels et certains joueurs seront absents. Mais cela peut encore changer d’ici la sortie du jeu fin octobre.
En revanche, il est possible de faire une carrière. L’aspect gestion du club y sera poussé, car il faudra se mettre dans la peau d’un coach en recrutant ses joueurs, en les entraînant et en faisant attention à leur état physique tout au long de la saison.
Il est également possible de créer ses propres tournois ou de se faire une équipe de rêve dans un mode du même style que FIFA Ultimate Team ou le mode MyTeam de NBA 2K18.

Mais le plus important, c’est le gameplay. Manette en main, Rugby 18 est assez accessible, entre la simulation et l’arcade. Les développeurs ont voulu un jeu qui respecte les règles et la technique du sport, mais ont fait en sorte que tout le monde puisse y jouer.
Mêlées, rucks, mauls, chisteras, coups de pieds… Tous les gestes sont possibles.
Afin d’apprendre la maniabilité et les subtilités du gameplay, il est possible d’activer un mode tutoriel. Des conseils d’action et des explications apparaissent à l’écran en fonction de ce qu’il se passe sur le terrain. Cela m’a permis de prendre rapidement le jeu en main et de résister brillamment à l’Australie avec le XV de France.
J’ai ensuite battu le développeur, en profitant qu’il se tourne vers moi pour m’expliquer certaines phases de jeu pour aller aplatir par deux fois le ballon dans la zone d’en but.

Le développement de Rugby 18 n’étant pas tout à fait terminé, je n’ai pas eu l’occasion de découvrir tout le potentiel du jeu, mais j’ai bien l’intention de le découvrir dans un test complet fin octobre.

Bigben Games : Gravel

Gravel a été une belle surprise. Il faut dire que je n’avais pas encore entendu parler de ce jeu de course développé par les Italiens de Milestone (Moto GP) et grand a été mon plaisir lorsque j’ai glissé la manette Revolution de Nacon dans mes mains pour découvrir ce jeu de course.

Dans Gravel il n’est question que de courses de tout-terrains. Buggys, pick-up, en passant par les voitures de rallye… il y a de quoi faire en ce qui concerne les bolides. Du côté des courses, les sont réparties en quatre catégories :

  • Cross country : avec de longs parcours lors desquels il faut passer par des checks points perdus en pleine nature pour atteindre l’arrivée. De nombreux passages secrets sont à découvrir, mais attention à ne pas être stoppé par un arbre !
  • Wild Rush : des courses sur circuits perdus en pleine nature.
  • Speed tracks : de véritables tracés d’Amérique, d’Europe ou encore d’Australie où toute sorte de revêtements met nos talents de pilote à l’épreuve.
  • Stadium : nous voici plongés dans de gigantesques stades où tunnels, bosses et virages serrés s’enchaînent pour le plus grand plaisir du public.

Bon, maintenant que j’ai bien retranscrit le dossier de presse, passons à mon ressenti manette en main.
La démo présentée datait déjà du mois d’août (pour la Gamescom) c’est dire que les développeurs ont dû grandement améliorer le jeu depuis. Pourtant il est beau, je n’ai remarqué aucun ralentissement, ni même de l’aliasing. Tout est fluide, malgré la pluie qui tombe, la boue qui s’éclabousse de partout et les différents effets de lumière venant du ciel, des phares ou de projecteurs…

Pour ce qui est de la maniabilité, Gravel se veut orienté arcade. J’ai trouvé le gameplay entre un Forza Horizon et Motorstorm, peut-être à cause de la fonction de retour en arrière qui est la marque de fabrique des jeux de course de Turn 10. Les voitures répondent bien, glissent parfaitement dans les virages si on a bien négocié l’approche et on est pas pénalisé en cas de choc avec un autre concurrent où si jamais un arbre venait à traverser la piste devant notre voiture (non, ce n’est jamais de ma faute si je prends un arbre ! Nanméoh ! 😜).

Quoi qu’il en soit, Gravel devrait ravir les amateurs de courses arcades off road recherchant un jeu accessible sans se prendre la tête avec des réglages de moteur ou des choix de pneumatiques. On en saura plus lors de sa sortie début 2018.

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.