Daddy, à quoi tu joues ? #100 – Ace Combat 7: Skies Unknown

Non, mais vous vous rendez compte ? C’est déjà le 100e “Daddy, à quoi tu joues ?” !!! Et comble du bonheur, ça tombe sur une licence que j’adore donc un jeu que j’attendais avec impatience : Ace Combat 7: Skies Unknown.
Je suis fan des avions de chasse depuis tout petit. C’est sûrement à mon père que je dois cette fascination, puisqu’il m’emmenait régulièrement au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget. Malheureusement, je savais déjà que mon amblyopie ne me permettrait jamais de devenir pilote. Heureusement, les jeux vidéo m’ont permis – à moindre mesure – d’assouvir cette envie d’être dans un cockpit. Il y a tout d’abord eu les bornes d’arcade d’After Burner (Ragggggggh ! Cette borne qui tournait à 360° !), puis le premier Ace Combat sur la PlayStation… Depuis, je ne passe pas à côté du moindre épisode, que j’attends à chaque fois avec impatience.
Alors est-ce qu’Ace Combat 7 m’a envoyé au 7e ciel ? C’est ce que nous allons voir ensemble !

ace combat 7 su

Ace Combat 7 – Paré au décollage !

Faisant suite aux scénarios des 4e et 5e épisodes, l’histoire d’Ace Combat 7: Skies Unknown nous envoie une nouvelle fois sur la planète Strangereal. Il s’agit d’un astre offrant la même atmosphère et les mêmes paysages que notre bonne vieille Terre, seuls les continents sont différents.
Il y a vingt ans, un astéroïde s’y est écrasé, provoquant une crise mondiale sans précédent. Malgré tout, celui-ci a permis aux habitants de Strangereal de mettre au point de nouvelles technologies. Mais la fédération Oséenne et le Royaume d’Erusea, qui ne sont pas vraiment potes, se déclarent la guerre après que le second ait violé l’espace aérien du premier avec des drones.

ace combat 7 pilote

On joue dans la peau de Trigger, un pilote Oséen émérite, qui devra affronter ses homologues Erusiens afin de mettre un terme à cette guerre.
Ce scénario pourrait tenir sur un timbre poste, mais il permet à Ace Combat 7: Skies Unknown de nous proposer une campagne solo d’une vingtaine de missions intenses et variées. De plus, la narration nous permet de suivre via des scènes cinématiques les histoires d’Avril Mead, une mécanicienne de talent, mais aussi d’un scientifique et d’un vieux pilote Erusiens. Cela permet de mieux se plonger dans ce conflit au-delà des mornes briefings et débriefings.

ace combat 7 f-35

Ace Combat 7 – Coup de foudre !

La campagne solo d’Ace Combat 7: Skies Unknown est très basique dans son contenu. En effet, on enchaîne les missions de destruction d’objectifs, d’escorte ou d’infiltration. Mais comme la série nous en a donné l’habitude, chacune de nos sorties ne se passe jamais comme prévu et un événement provoque bien souvent une modification de nos plans.
Mais il y a également la météo à prendre en compte ! Bien que le temps ne change pas en temps réel, les nuages peuvent avoir une importance cruciale lors des combats. Il y a évidemment la possibilité de s’y cacher et d’y perdre les missiles qui nous poursuivent, mais la pluie réduit considérablement la visibilité, le givre peut rapidement faire décrocher notre avion et la foudre peut faire perdre momentanément toute son électronique.

ace combat 7 pluie

Un “Arbre de Recherches” permet de dépenser nos PAM (la monnaie du jeu) gagnés en paiement de nos missions accomplies afin d’acheter de nouveaux aéronefs ou de l’armement. 26 avions sont issus de la vie réelle et un seul est issu de l’imagination des développeurs, ils sont tous personnalisables pour le mode multijoueur. En ce qui concerne les missiles, ils sont divisés en trois catégories : air-air, air-sol et polyvalent. Il est donc nécessaire de bien écouter le briefing afin de choisir l’équipement adéquat pour la mission.

Le multijoueur est assez basique. Il offre de jouer chacun pour sa peau ou en équipe jusqu’à 8 joueurs sur six cartes différentes. Il est surtout intéressant parce que l’on joue enfin contre d’autres humains et non face à une IA. Les combats n’en sont que plus intenses. Les PAM gagnés peuvent être dépensés dans l’Arbre de Recherches qui est commun à la campagne solo et au multi.
On peut choisir entre deux types de gameplay afin d’adapter la maniabilité à notre niveau et nombre d’options sont disponibles dans les salons pour lisser la difficulté pour ne pas léser les joueurs les moins aguerris.

Parlons justement du gameplay. Celui d’Ace Combat 7: Skies Unknown est purement arcade. La prise en main est immédiate et efficace, on se retrouve rapidement à virevolter tout en explosant les avions ennemis. Les diverses missions font appel à l’ensemble de nos qualités de pilote et leur variété fait que l’on ne se lasse pas de ce ballet aérien.

Ace Combat 7 – Attention, décrochage !

Visuellement parlant, Ace Combat 7: Skies Unknown est capable du meilleur comme du pire. Les avions sont superbement modélisés et c’est un régal pour les yeux. Les effets de lumière et de météo sont également bluffants. En revanche, tout ce qui se trouve au niveau du sol est laid et avec des textures floues. J’espérais que les machines d’aujourd’hui offriraient assez de puissance de calcul pour avoir un plancher des vaches plus joli et réaliste. Il y a également un clipping assez important, certains éléments ne s’affichent que lorsqu’on est assez proche… D’un autre côté, vous me direz que le jeu est super fluide et ne souffre d’aucun ralentissement.

Et puis il y a quelques petits détails qui me chagrinent. Le jeu est en anglais sous-titré en français, il y a tellement de dialogues lors des combats qu’il est parfois impossible de lire la traduction tout en virevoltant pour éviter un missile. Les anglophones s’en tireront à merveille, mais les autres rateront une partie des informations fournies. Cela peut mener à l’échec d’une mission.

Ayant eu la chance de tester Ace Combat 7: Skies Unknown sur Xbox One X et PS4 Pro, il y a un autre petit défaut inhérent à la machine de Microsoft. Les succès débloqués s’affichent pile là où il y a les sous-titres du débriefing de mission. Les non-anglophones seront encore une fois désavantagés.

ace combat 7 ravitaillement

Ace Combat 7 – La guerre en VR !

La version PlayStation 4 offre une option des plus sympathiques : le mode VR !
Si vous êtes équipés d’un PlayStation VR, vous pourrez disposer de trois missions en solo. Elles n’ont rien à voir avec la campagne et nous plonge dans la peau d’un pilote bien connu des fans de la série : Mobius-1 issu d’Ace Combat 4: Distant Thunder.
On se retrouve en vue intérieure du cockpit à suivre les autres avions et les missiles du regard… Chaque piqué, chaque looping ou le moindre virage nous fait entrer dans une autre dimension ! Quel dommage que l’ensemble d’Ace Combat 7: Skies Unknown ne soit pas jouable en VR…

En revanche, ne vous attendez pas à jouer des heures en VR. En effet, on se retrouve tellement avec la tête dans tous les sens qu’une pause s’impose entre chaque mission.

ace combat 7 vr

Ace Combat 7 – Mon Avis

Ouaaaaaaaah quel pied ! Ace Combat 7: Skies Unknown est du pur fan service, mais accessible aux novices grâce à son gameplay très arcade.
J’aurais aimé qu’un effort soit fait sur la modélisation des bâtiments au sol et que le scénario soit un peu plus riche, mais dans l’ensemble j’ai passé de nombreuses heures en vol à planer comme un gosse.
Les dogfights sont intenses, les missions pleines de surprises et chaque élimination est jouissive. Autant vous dire que c’est un grand oui si jamais vous aimez ce genre de jeu. Dans le cas contraire, je vous invite à essayer…

ATTENTION PARENTS !

Ace Combat 7: Skies Unknown est classé PEGI 12 à cause de son environnement guerrier. Mais on y voit pas de sang, les propos ne sont pas injurieux et aucune mention sexuelle n’y est faite. Pour moi, il peut tout à fait convenir à un enfant à partir de 8 ans à condition qu’il ait la dextérité nécessaire pour suivre les combats sans s’écraser…

Produits disponibles sur Amazon.fr

ace combat 7 formation

Note
8/10
8/10

En résumé

J’adore les jeux d’avions ! Ace Combat 7: Skies Unknown était dans mes priorités de 2019 et il ne m’a pas déçu. Il n’est pas exempt de défauts, mais la décharge d’adrénaline reçue à chaque ennemi abattu les fait rapidement oublier. De plus, sa prise en main accessible le met à la portée de tous.

J'aime

  • Une décharge d’adrénaline à chaque combat
  • De bonnes sensations
  • La sensation de liberté
  • Accessible à tous
  • Un multijoueur simple et efficace
  • Les missions VR sur PS4

Je n'aime pas

  • La modélisation du sol et des bâtiments
  • Certaines textures baveuses
  • La mise en scène assez molle
  • Les sous-titres pas vraiment lisibles en vol

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles - 12, 6 et 2 ans - ainsi que d'un petit garçon de 4 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père et ma passion pour le jeu vidéo. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

One Response

  1. Jude 11 octobre 2019

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.