TEST : mon avis sur le Realme 8

En bon technophile que je suis, je ne pouvais pas refuser la proposition qui m’a été faite de tester le Realme 8, un smartphone d’entrée de gamme dont la fiche technique est alléchante.

Je vous préviens tout de suite, je ne suis pas assez calé pour vous parler de benchmarks et autre mots bizarres relatifs à l’univers des appareils mobiles. Ce test sera donc plus axé sur l’utilisation que j’ai pu en faire au quotidien. Allez zou ! En voici mon avis :

Realme 8 : la fiche technique

Caractéristiques techniques :

  • Système d’exploitation : Android
  • Version du système d’exploitation : 11
  • Surcouche Android : RealmeU1 2.0
  • Assistant vocal : Google

Affichage :

  • Taille de l’écran : 6.4″
  • Type d’écran : Super AMOLED
  • Définition de l’écran : 1080 x 2400
  • Taux de rafraichissement : 60Hz

Mémoire

  • Mémoire interne : 64 Go ou 128 Go
  • Stockage extensible : oui avec une carte microSD

Performance

  • Processeur : Mediatek Helio G95
  • Finesse de gravure : 12nm
  • Nombre de cœurs CPU : 8
  • Fréquence CPU : 2.05Hz
  • GPU : Mali G76
  • Mémoire vive (RAM) : 6 Go ou 8 Go

Batterie

  • Capacité de la batterie : 5000 mAh
  • Batterie amovible : non
  • Recharge sans-fil : non
  • Charge rapide : oui
  • Puissance de la charge rapide : 30W

Caractéristiques physiques :

  • Hauteur : 160.6mm
  • Largeur : 73.9mm
  • Epaisseur : 8mm
  • Poids 177g
  • Certification IP : non

Appareil Photo :

  • Nombre de caméras : 1 avant ; 4 arrière
  • Définition du / des capteur(s) arrière : 64 Mpxl (grand-angle) + 8 Mpxl (ultra grand-angle) + 2 Mpxl (macro) + 2 Mpxl (portrait)
  • Définition du / des capteur(s) avant : 16 Mpxl
  • Enregistrement vidéo : oui
  • Flash Frontal : oui

Réseau :

  • Carte(s) SIM compatible(s) : nano-SIM
  • Compatible double SIM : oui
  • Compatible 5G : non

Connectivité :

  • Wi-Fi : ac
  • Bluetooth : 5.1
  • NFC : oui
  • GPS : oui
  • Infrarouge : non

Equipement :

  • Type de connecteur : USB-C
  • Lecteur biométrique à empreinte digitale : oui
  • Capteur de reconnaissance faciale : Reconnaissance faciale 2D
  • Accéléromètre : oui
  • Gyroscope : oui
  • Capteur de lumière ambiante : oui
  • Prise Jack : oui
  • Nombre de haut-parleurs : 1

Contenu de la boîte :

  • Smartphone Realme 8
  • Coque de protection en silicone
  • Câble USB-C
  • Chargeur rapide Dart
  • Notice d’utilisation

Prise en main

Côté face, le Realme 8 offre un bel écran super AMOLED de 6,4″, ce qui est bien plus petit que les smartphones que j’ai eus ces dernières années (One Plus 7 Pro et Galaxy Note 20 Ultra actuellement).

Côté pile, nous avons droit à une coque en plastique avec un horrible « DARE TO LEAP » inscrit. Je me demande vraiment ce que les designer ont bien pu avoir en tête lorsqu’ils ont pondu cette idée. Heureusement, la coque en silicone fournie avec le téléphone cache un peu la misère.

Hormis ce gros point noir visuel, le Realme 8 est plutôt un bel appareil qui embarque les désormais habituels quatre objectifs photo sur son dos et présente en petit poinçon dans le coin supérieur gauche de son écran pour la caméra à selfies.

Les principaux boutons sont placés sur la tranche droite, ce qui est bien pratique lorsqu’on veux poser le téléphone en mode paysage pour une prise de vue, jouer ou tout simplement regarder une série.

Il est également plaisant de retrouver une prise jack pour y brancher nos casques, chose qui a tendance à disparaître de nos téléphones ces derniers temps.

Enfin, même si on ne le voit pas, le tiroir à carte dispose de trois emplacements : deux pour y placer une carte SIM et un pour y loger une micro SD afin d’agrandir le stockage.

Côté logiciel, la surcouche realmeU1 2.0 n’apporte rien de révolutionnaire et je trouve ça pas plus mal. J’ai pu passer de mon Galaxy Note 20 Ultra au Realme 8 sans problème. L’utilisation du smartphone s’avère intuitive pour tous ceux qui sont habitués à Android.

La charge rapide est possible grâce à la technologie Dart 30W du bloc fourni avec le smartphone. Le Realme 8 passe de 0 à 50 % de charge en 28 minutes pour une charge complète il faut compter seulement 68 minutes.

Du coup, avec mon utilisation assez intensive du smartphone (réseaux sociaux, Pokémon Go et xCloud), le téléphone n’indiquait plus que 80 % de charge en fin de journée. Ce qui est tout à fait correct. Pour ceux qui utilisent leur appareil de façon moins gourmande que moi, sachez que le Realme 8 est prévu pour tenir 2 semaines en veille. En usage modéré, il devrait donc vous tenir facilement 1,5 voire même 2 jours.

Le Realme 8 côté photo…

Je ne suis pas un grand photographe et je sais me contenter de peu concernant les clichés pris par un téléphone.

D’un premier abord, le Realme 8 prend de belles photos, que ce soit en pleine lumière ou dans une atmosphère sombre. Les couleurs sont plutôt bien reproduites, et j’ai été bluffé par la qualité des images capturées de très près. En effet, là où d’autres appareils ont du mal à faire le point, le Realme 8 floute le contour du sujet pour se concentrer sur ce qui est essentiel. Le rendu est particulièrement satisfaisant.

Là où le smartphone pèche, c’est lorsque l’on veut zoomer. En effet, dès que l’on dépasse le x2, l’image devient moche, baveuse même. C’est pareil lorsque l’on se penche plus en détail sur la qualité des photos. Une fois transférées sur un PC, on se rend compte que les détails en arrière plan d’un selfie sont pixélisés, il en va de même pour un cliché pris à contre jour.

C’est dommage, car l’impression générale est plutôt bonne, tant que l’on garde ses photos sur le smartphone.

… Et côté jeux

Le Realme 8 est un téléphone d’entrée de gamme, il ne faut donc pas s’attendre à ce qu’il soit un foudre de guerre.

Il affiche plutôt bien des jeux tels que Pokémon Go et Super Mario Run, en revanche, il commence à montrer ses limites sur des jeux plus gourmands en ressources tels que Forza Street ou encore CSR2. N’imaginez même pas vous faire une partie de Fortnite ou de Call of Duty Warzone, malgré toute sa bonne volonté le smartphone ne peut les faire tourner correctement.

La bonne surprise a été le fonctionnement sans faille du streaming Xbox. En effet, j’ai pu me faire une partie de Forza Horizon 4 sans que le Realme 8 ne montre de fatigue. C’est surtout lorsqu’il faut passer d’une application gourmande en ressource à une autre que le téléphone se met à ralentir.

Realme 8 : mon avis

Il ne faut pas trop en attendre d’un téléphone à moins de 200 €, c’est le cas pour le Realme 8.

Ce n’est pas un mauvais téléphone, bien au contraire, mais la technologie qu’il embarque ne peut satisfaire un photographe averti ou un gamer passionné. Il s’agit d’un smartphone d’entrée de gamme qui ravira tout ceux qui veulent un téléphone simple pour téléphoner ou un ado dont c’est le premier appareil. Les autres devront se tourner vers des smartphone plus puissants.

TEST : mon avis sur le Realme 8

Nom du produit: Realme 8

Description du produit: Le Realme 8 est un téléphone d'entrée de gamme de la marque chinoise Realme. Il est proposé en trois coloris et en deux versions : 64 Go ou 128 Go.

Marque: Realme

En résumé

Le Realme 8 n’est pas un mauvais téléphone, bien au contraire, mais la technologie qu’il embarque ne peut satisfaire un photographe averti ou un gamer passionné. Il s’agit d’un smartphone d’entrée de gamme qui ravira tout ceux qui veulent un téléphone simple pour téléphoner ou un ado dont c’est le premier appareil. Les autres devront se tourner vers des smartphone plus puissants.

J'aime

  • L’autonomie
  • La charge rapide
  • L’écran super AMOLED
  • Petit prix

Je n'aime pas

  • La qualité des photos
  • La face arrière vraiment moche

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles - 12, 6 et 2 ans - ainsi que d'un petit garçon de 4 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père et ma passion pour le jeu vidéo. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.