Daddy, à quoi tu joues ? #5 Assassin’s Creed Chronicles et Rocket league

daddy-à-quoi-tu-joueLa semaine dernière je vous laissais avec cette mauvaise impression que j’avais d’Assassin’s Creed Chronicles: India. Juste après avoir publié l’article « Daddy, à quoi tu joues ? #4« , j’ai relancé la Xbox One pour avancer un peu plus dans ce jeu qui me décevait tant…
Eh bien 10 minutes après il était fini et c’est tant mieux !
J’ai aussitôt attaqué Assassin’s Creed Chronicles: Russia et là, bizarrement, mon avis est tout différent…

Assassin’s Creed Chronicles: Russia

Après un Assassin’s Creed Chronicles: China en demie teinte et un ACC: India très décevant, je ne m’attendais pas à être surpris par ce troisième et dernier épisode. Et pourtant !
Des petites différences viennent changer la perception que j’ai de la série, notamment le changement d’époque qui nous propulse en pleine révolution russe en 1918. Nikolaï Orelov, un vieil Assassin qui souhaite fuir la Russie avec sa famille, qui se voit ordonner par la confrérie d’aller récupérer un artefact qui est l’objet de nombreuses batailles contre les Templiers depuis des siècles.
Lors de cette mission, il assiste au massacre des enfants du Tsar, mais réussit à sauver la princesse Anastasia.

Au cours de l’aventure, nous dirigeons aussi bien Nikolaï que la jeune princesse. L’un devant protéger l’autre pour que tous deux arrivent sains et saufs au terme de cette mission.

Assassin’s Creed Chronicles: Russia apporte de nouveaux éléments de gameplay, notamment grâce à l’utilisation d’un fusil et d’un treuil électrique par le vieil Assassin. Les deux objets permettent de tuer furtivement de loin, mais le treuil peut occire plusieurs ennemis qui auraient les pieds dans une flaque d’eau… Une bonne décharge électrique et il n’y a plus personne ! Le treuil permet aussi de surcharger des boîtiers,  provoquant une coupure de courant et  plongeant les ennemis dans le noir… Cet appareil se révèle bien utile dans moult situations.

De son côté, Anastasia se retrouve possédée par l’esprit de Shao Jun (Assassin’s Creed Chronicles: China), son gameplay est donc similaire à celui des précédents épisodes.

Visuellement parlant, on est toujours en présence de magnifiques graphismes en 2,5D, mais la période veut que les couleurs soient moins chatoyantes. Nous sommes donc plongés dans des décors tout en nuances de gris et en rouge…

Il m’a fallu environ quatre heures pour venir à bout de l’histoire Assassin’s Creed Chronicles: Russia, et à peu près autant pour chacun des autres épisodes. Je vous conseille donc de ne pas les acheter séparément en dématérialisé, mais plutôt dans leur version boîte qui, pour 30 €, sera bien plus rentable.

En ce qui concerne mon avis, Assassin’s Creed Chronicles: Russia est à réserver aux fans d’Assassin’s Creed qui ont déjà fait les deux premiers épisodes. En effet, commencer par Russia n’a absolument aucun intérêt, puisque ce n’est pas l’histoire d’un Assassin qui nous y est contée, mais celle du coffret qu’Ezio Auditore a remis à sa disciple chinoise, Shao Jun. Cet épisode est pour moi le meilleur de la série, c’est donc pour cela que sa note est supérieure à celle d’Assassin’s Creed Chronicles: India.

Review-Assassin's-Creed-Chronicles-Russia

Assassins-Creed-Chronicles-Russia

[amazon template=template daddygamerchief&asin=B0196DN2W4]

Rocket League

Je vais vous en dire assez peu à son sujet, puisque le studio de développement m’a demandé d’en publier un test.
Sachez tout de même qu’il s’agit d’un jeu mêlant voiture et football, ce qui donne un savoureux mélange de Destruction Derby et de Speedball dans un jeu complètement déjanté.
Je n’ai pour le moment joué qu’en solo pour débloquer toutes les voitures, dont l’Armadillo de Gears of War et le Warthog de Halo qui sont exclusifs à la version Xbox One. Il m’a fallu quelques heures pour venir à bout d’une saison, puis une ou deux de plus pour obtenir tous les véhicules. Maintenant que je suis fin prêt, je n’ai plus qu’à me jeter corps et âme dans le multijoueur en ligne !

Ne manquez pas mon test complet qui devrait être en ligne mardi soir au plus tard.

rocket-league

[amazon template=template daddygamerchief&asin=B00FQ8A52Y]

Cette semaine, c’est la sortie de Far Cry Primal, il va y avoir de la chair fraîche à se mettre sous la dent ! Le « Daddy, à quoi tu joues ? » de dimanche prochain y sera consacré.

daddy-à-quoi-tu-joue

  • Mon avis sur Assassin's Creed Chronicles: Russia

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.