Blacky : le départ, la déchirure !

IMG_2079Alors que tout le monde (ou presque) est tourné vers Noël et la sortie de Star Wars 7 au cinéma, un drame se joue dans mon foyer.
Vous connaissez ma tribu composée de Madame-ma-Chérie, de la Grande Recrue, de la Petite Recrue, de Petit Bonhomme et de votre serviteur.
Mais il y a un membre de la famille que je ne vous ai jamais présenté…

Le 15 mai 2009, quelque part dans le département des Yvelines, naquit Black. Il s’agit d’un chiot Griffon x Retriever noir, très certainement plein de vie.

Mais cette vie allait vite devenir un cauchemar pour cette petite boule de poils qui n’aspirait qu’à une vie heureuse au sein d’un foyer chaud et aimant…

Pour commencer, les humains qui l’ont vu naître l’ont séparé de sa mère trop tôt pour le vendre ou le donner alors qu’il n’était pas encore sevré…

Puis sa nouvelle famille a déménagé, l’abandonnant lâchement à son triste sort…

Après quelques semaines d’errance, il est recueilli à la SPA de Plaisir où il restera un mois avant d’être adopté !

C’est là que nous arrivons dans sa vie, en août 2010, au retour de nos vacances… Madame-ma-Chérie vient de faire une fausse couche et c’est en voyant un reportage sur un chien à adopter à la SPA que la voici partie pour adopter un chien !

Nous voici dans le centre de la SPA vu à la télé où on nous annonce que le chien vu au journal de 13h est déjà adopté et que des centaines de personnes appellent pour le réserver !
Il faut dire qu’il était magnifique ce berger australien, mais qu’aurait-il fait dans notre appartement de banlieue, seul la journée alors qu’il a besoin d’espace ?

Madame-ma-Chérie se met alors en quête d’un chien qui conviendrait mieux à notre rythme de vie, et qui serait un parfait compagnon pour notre Grande Recrue, encore fille unique…

Mais nous n’avons pas eu de coup de cœur malgré les quelques chiens que l’on nous a présentés. Entre celui qui était complètement fou et sautait partout, celui qui regardait la Grande Recrue (qui n’avait pas encore 3 ans) en se demandant si elle était amie ou ennemie, ou ceux qui étaient trop distants, nous sommes repartis bredouilles.

Sur la route du retour, un camion perd son chargement, un bloc de fonte énorme tombe sur le capot de la voiture qui le suit ! Le véhicule est stoppé net, celui qui le suit pile pour éviter de lui rentrer dedans et s’il n’avait pas eu de remorque, nous nous serions arrêtés à temps…

Heureusement, seuls quelques petits dégâts sont visibles sur notre voiture et, après les rédactions de constats, nous pouvons enfin rentrer chez nous !

Cela aurait dû nous servir d’avertissement… Mais non !

Le lendemain, nous voici partis pour le centre de SPA de Plaisir où nous LE rencontrons ! Madame-ma-Chérie tombe immédiatement en amour pour ce chien miteux, sale, mais qui paraît si mignon… Après nous avoir fait une fête du tonnerre, il part en promenade avec nous. Il se laisse caresser par la Grande Recrue, s’assoie sur demande et ses yeux pleins de gentillesse nous font fondre…

Black devient donc le quatrième membre de notre famille ! Mais son nom faisant trop penser à un nom de cheval, Madame-ma-Chérie décide de le rebaptiser Blacky

Il s’avère être un chien adorable, qui obéit bien, nous nous imaginons vivre avec lui pour toujours… Mais son passé va vite, trop vite, nous rattraper !

Ce que lui ont fait subir les autres membres de notre espèce a provoqué en lui une maladie incurable : le Syndrome Hyper Sensibilité Hyper Activité… Doublé d’une sévère angoisse de l’abandon !

Notre chien adoré devient rapidement un problème pour nous. Lorsque nous partons travailler Blacky pleure, aboie, saute partout, casse ce que nous aurions oublié de ranger, voire même fait ses besoins dans l’appartement…

Mais cela ne nous arrête pas ! Nous allons consulter un vétérinaire qui nous conseille bien, mais il nous annonce que malheureusement ces pathologies ne pourront qu’empirer avec le temps…

Puis un jour de 2013, la Petite Recrue vint au monde. Le temps était venu pour nous de changer d’appartement afin d’avoir une chambre en plus… Mais pour Blacky, qui avait été abandonné lors du déménagement de sa première famille, cela fut la goutte d’eau qui fait déborder le vase…
Voir les cartons, les allées et venues, la modification de son environnement l’ont complètement paniqué. Nous devions pourtant continuer à aller travailler et pendant nos absences Blacky pleurait tant qu’il le pouvait… À un tel point que les voisins s’en sont plaints !

Nous avons donc pris une décision qui nous déchirait le cœur : nous l’avons confié à mes beaux parents ! Ils sont à la retraite, bougent assez peu et pourront l’emmener partout.

C’est à Noël 2013 qu’il est parti avec eux à Niort, si loin de nous… Cela a été terrible pour notre famille qui perdait l’un de ses membres. Mais nous savions qu’il serait heureux et c’était ce qui comptait le plus pour nous.

Mais après un an et demi, il était temps que nous le récupérions ! En effet, j’étais enfin en congé parental pour l’arrivée de Petit Bonhomme et je pourrais être présent pour mon cabou ! C’est donc l’été dernier que notre famille est redevenue complète,  Blacky était de retour !

Mais un papa à la maison, ça bouge, ça va faire des courses, ça va chez le docteur, ça va à plein d’endroits où les chiens ne sont pas autorisés… Nous avons vu les syndromes de notre Blacky peu à peu réapparaître… Alors nous n’avons pas voulu trop attendre et avons immédiatement consulté un vétérinaire, qui lui a prescrit des calmants à lui donner en prévision de nos absences.

Mais une des particularités du Syndrome Hyper Sensibilité Hyper Activité est que la sédation le stresse encore plus. Notre chien s’est mis à sauter partout, à ouvrir les portes pour investir les chambres des enfants et a même uriné sur le canapé et les rideaux du salon…

Nous avons abattu notre dernière carte : l’éducateur canin ! Malheureusement, son verdict est sans appel ! Blacky est un chien adorable, qui obéit très bien, bien éduqué, mais sa maladie va aller en s’empirant et le jour où je reprendrais le travail ses symptômes vont s’amplifier de manière exponentielle…

Nous nous sommes alors mis en quête d’une nouvelle famille pour notre cabou, car il est hors de question qu’il retourne à la SPA !
Nous avons cherché des gens de préférence retraités, qui bougent peu et qui offriraient à Blacky la sérénité dont il a besoin…

Nous avons trouvé cette famille ! C’est la maman de la marraine de la Grande Recrue ! Elle a perdu son chien l’an dernier et cherchait à le remplacer. Elle a subi un AVC et une présence animale permanente lui est bénéfique…

Mais pourquoi ai-je écrit tout ce pavé, ce morceau de ma vie ? Cela a probablement été indigeste à lire pour vous, mais ça a été important pour moi !

Cette décision de me séparer de mon chien me fait saigner le cœur et pleurer les yeux chaque jour depuis qu’elle a été prise. J’ai beau faire l’homme sans cœur devant Madame-ma-Chérie pour nous éviter de faire machine arrière…
Car oui, nous voulons garder notre cabou ! Mais il serait tellement plus serein, plus heureux, chez cette dame… Alors je garde le masque, je fais celui qui veut que « ce chien parte », mais j’en pleure tous les jours.

J’ai écrit ce pavé, car MON Blacky, MON chien, MON cabou, part demain… pour toujours…

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

9 Comments

  1. moi-meme 16 décembre 2015
  2. Jérôme Nordet 16 décembre 2015
  3. Petegnief Anaïs 16 décembre 2015
  4. Dark Maman 16 décembre 2015
  5. le8emenain 16 décembre 2015
  6. Nathalie 16 décembre 2015
  7. Laure Emmanuelle 16 décembre 2015
  8. bernadette 17 décembre 2015
  9. Albin D. 17 décembre 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.