Daddy, à quoi tu joues ? #31 – Dishonored 2

dishonored-2Sorti en octobre 2012, Dishonored m’avait assez peu intéressé. Je me souviens que la vue FPS me faisait mal aux yeux et je n’avais pas accroché à l’histoire. Je l’avais donc rapidement abandonné.
Si Amazon n’avait pas proposé un Steelbook exclusif pour Dishonored 2, j’aurais très certainement fait l’impasse, mais cela aurait été une grave erreur de ma part.
Voici pourquoi…

L’histoire de Dishonored 2 se déroule 15 ans après la fin du premier épisode. Emily Kaldwin, la fille de Corvo et de feue l’impératrice de Dunwall, a pris la place de sa mère sur le trône. Mais Delilah Copperspoon, ancienne adversaire de Daud dans les extensions de Dishonored (La lame de Dunwall et Les sorcières de Brigmore), va la destituer.

On se retrouve très vite à devoir faire un choix entre Corvo et Emily. Lequel des deux personnages voulons-nous diriger durant l’aventure ? Il faudra abandonner le second, devenu prisonnier de Delliah, avec pour seul objectif de le libérer.

Notre héros/héroïne part donc en exil à Karnaca, la province la plus au sud du pays pour y affaiblir son adversaire et au passage y occire ses plus proches alliés.
dishonored-2

Une journée en enfer !

Dishonored 2 m’a beaucoup fait penser à un Darksiders dans son level design.
On commence une mission dans une partie de la ville de Karnaca en semi monde ouvert. La carte est à parcourir dans les moindres recoins afin de découvrir des passages où éviter les ennemis, mais aussi pour y trouver les runes et charmes d’os importants pour faire évoluer notre personnage.

dishonored-2-002

La seconde partie est tel un donjon avec ses énigmes à résoudre afin de continuer à progresser pour enfin atteindre sa cible et l’assassiner.

Parlons justement ces grands méchants à abattre. Ils sont cinq très proches de Delliah et quelques secondes frappes viendront ajouter de la durée de vie.
Bien que leurs personnalités soient complexes, le jeu s’arrête très peu dessus. Seule la folie qui les motive dans leur entreprise est mise en avant. Malheureusement l’histoire passe bien trop souvent des événements clefs sous silence ou passe dessus sans s’y attarder.
Cela nuit à la narration et à la compréhension des motivations de chacun.

dishonored-2

Un gameplay aux petits oignons !

Dishonored 2 offre deux types de façon de jouer. L’une furtive et l’autre plus expéditive.
Pour les fous furieux du 100 %, il est tout à fait possible de se la jouer fantôme, de ne tuer presque personne afin d’obtenir un chaos faible.
Pour les plus bourrins qui ont du mal à rester planqués à observer les rondes des gardes (comme moi), il est aussi possible de rentrer dans le tas et de tuer tout ce qui bouge.

Bien entendu, cela a une incidence sur l’histoire. Plus le chaos du joueur est élevé, plus les cadavres joncheront les rues, certaines personnes auront même préféré mettre fin à leurs jours plutôt que de fuir… La fin sera aussi différente, plus sombre.

dishonored-2-001

La durée de vie du jeu aussi sera impactée. En mode semi-bourrin, j’ai terminé l’histoire avec Emily en une petite quinzaine d’heures. Mais il est certain qu’en prenant le temps d’observer pour passer furtivement, on doit atteindre les crédits de fin en une vingtaine d’heures.
Les plus passionnés n’hésiteront pas à refaire l’aventure avec le second personnage et pourquoi pas au niveau de difficulté le plus élevée et sans les pouvoirs offerts par l’Outsider.

Les héros se servent de leur deux mains. La gauche, est utilisée pour les armes de jet (arbalète ou pistolet) et les grenades ou autres pièges. La droite est exclusivement réservée à l’épée. Chaque gâchette de la manette est évidemment associée à la main correspondante, ce qui permet d’enchaîner aisément les exécutions multiples.

dishonored-2-003

Les pouvoirs gagnés tout au long de l’histoire grâce aux runes ramassées jouent aussi un rôle prépondérant dans le gameplay.
Même s’il est possible de refuser la marque de l’Outsider et donc ses pouvoirs, on se rend rapidement compte qu’ils sont bien utiles.
En effet, ils permettent de se téléporter sur une courte distance, de voir les ennemis à travers les murs, de les envoûter, etc.
Même si parfois il est un peu fastidieux de les utiliser avec précision, ils sont d’une grande aide tout au long du jeu, surtout si l’on veut être furtif.

Les graphismes & l’audio

Graphiquement, le jeu n’est pas au top de ce qu’il se fait aujourd’hui. J’ai enchaîné Call of Duty: Infinite Warfare et Dishonored 2 et la claque a été violente.
En effet, même si l’histoire et l’époque se veulent plus sombres et glauques, avec une grosse touche de steampunk, le moteur graphique semble dater d’un autre temps. C’est surtout visible sur les personnages dont les visages peinent à afficher des expressions différentes.
Le framerate est aussi aléatoire, offrant par moment des ralentissements surprenants.
En revanche un magnifique travail a été fait sur les décors. Karnaca dispose d’un habillage sublime et on voit bien que chaque détail a été pensé. Les rues souillées par les viscères des poissons, les façades des bâtiments plus ou moins riches et bien sûr les différents palais et manoirs visités. Chaque plan semble sorti d’un tableau de maître. C’est vraiment stupéfiant.

dishonored-2-004

Du côté de la bande-son, c’est le même constat. C’est un vrai régal pour les oreilles et elles collent parfaitement aux lieux visités ou à l’action en cours.
Le seul point négatif que j’ai relevé à ce sujet c’est le doublage qui est mal calé par rapport au mouvement des lèvres de certains personnages.

Mon verdict

Que j’ai failli faire une énorme erreur en n’achetant pas Dishonored 2 !
Même si mon style de jeu est assez loin de ce qui est recommandé, les développeurs ont su trouver un moyen de faire plaisir à tout le monde.
Son univers envoûtant, son gameplay presque parfait et sa sublime direction artistique me font lui pardonner quelques défauts techniques.
Ce jeu est à mon avis un sérieux concurrent pour le titre de jeu de l’année 2016.

Attention parents ! Dishonored 2 est classé PEGI18 et ce n’est pas pour rien. Même s’il est possible de faire la plupart des niveaux sans tuer personne, le jeu n’en est pas moins assez gore par moments et son ambiance parfois pressante pourrait intimider les plus jeunes.

[amazon template=template daddygamerchief&asin=B01JS3DUSS]

J’aime Je n’aime pas
Une direction artistique sublime De grosses lacunes techniques
Un gameplay aux petits oignons Une histoire qui aurait mérité d’être plus travaillée
La liberté d’y aller furtif ou bourrin Certains personnages ont des comportements bizarres
Une atmosphère passionnante du début à la fin
Dishonored 2
8/10
8/10
  • Scénario - 7/10
    7/10
  • Jouabilité - 8/10
    8/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Bande son - 8/10
    8/10
  • Durée de vie - 8/10
    8/10

Résumé

Dishonored 2 fait partie de ces jeux a faire. Même si parfois certaines lacunes techniques peuvent faire grincer des dents, il offre un univers et un gameplay vraiment agréables. Je regrette juste un manque de profondeur dans l’histoire, notamment dans les motivations des méchants.
C’est à coup sûr un des grands jeux de l’année 2016.

dishonored-2

Dishonored 2
8/10
8/10
  • Scénario - 7/10
    7/10
  • Jouabilité - 8/10
    8/10
  • Graphismes - 8/10
    8/10
  • Bande son - 8/10
    8/10
  • Durée de vie - 8/10
    8/10

Résumé

Dishonored 2 fait partie de ces jeux a faire. Même si parfois certaines lacunes techniques peuvent faire grincer des dents, il offre un univers et un gameplay vraiment agréables. Je regrette juste un manque de profondeur dans l’histoire, notamment dans les motivations des méchants.
C’est à coup sûr un des grands jeux de l’année 2016.

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles - 11, 6 et 2 ans - ainsi que d'un petit garçon de 4 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.