Daddy, à quoi tu joues ? #22 – No Man’s Sky

No-Man's-SkyAujourd’hui je vais vous parler d’un O.V.N.I. Jamais un jeu ne m’aura autant fait tourner en bourrique. Il s’agit de No Man’s Sky.
Je ne savais pas si j’allais me laisser tenter par l’aventure. Il faut dire qu’un jeu qui génère aléatoirement des milliards de planètes qu’il est possible de visiter peut rapidement faire tourner la tête, surtout si, comme moi, on n’est pas un grand fan des mondes ouverts…

J’avoue avoir du mal à savoir par où commencer. En effet, No Man’s Sky est un jeu très perturbant.
Je me suis déjà dit plusieurs fois que j’abandonnais, que je passe à autre chose… Et pourtant, j’y reviens toujours…

Il n’y a pas d’histoire dans No Man’s Sky. On se retrouve sur une planète générée aléatoirement par le jeu, avec un vaisseau en panne et des ressources à trouver pour le réparer et survivre…
La planète est gigantesque ! Des milliers de fois plus grande que la plus grande carte jamais vue dans un jeu vidéo ! On y trouve de nombreuses ressources animales, végétales et minérales. Chacune a son utilité : recharger les batteries de notre combinaison de survie, réparer le vaisseau, rapporter des crédits… mais notre inventaire est très restreint, trop même ! Il faut donc savoir quelles sont nos priorités…

No-Man's-Sky-005

Et puis il y a aussi les peuples autochtones dont il est possible d’apprendre la langue en découvrant des stèles ou des temples. Une fois quelques mots appris, il est possible de comprendre leurs requêtes et donc d’obtenir des objets rares en répondant correctement à leurs demandes…

Sur une même planète, il y a des centaines et des centaines d’heures de jeu possibles… Imaginez qu’il y en a des milliards… Toutes différentes !

No-Man's-Sky-003

Bon ! C’est vrai que le seul et unique but de No Man’s Sky est de rejoindre le centre de la galaxie. Une fois le vaisseau réparé et apte à traverser l’univers, il suffit de rejoindre notre but ultime en récupérant de temps en temps du carburant pour arriver à la fin…
À chacun de trouver sa voie (pour cela je vais vous couper la tête).
Partir à la découverte des planètes en y apprenant les langages ? Faire le commerce d’objets rares ? Ou tout simplement voler jusqu’au centre de la galaxie ? Chacun est libre de faire ce qu’il veut.

No Man’s Sky est un FPS, vous voyez juste votre pistolet et vous vous déplacez comme si vous étiez dans les yeux du héros. Un jetpack à usage limité permet d’accéder à des zones en hauteur et il est possible de courir sur de courtes distances.
Une fois les commandes apprivoisées, le vaisseau se pilote très aisément, même si parfois les combats dans l’espace peuvent être peu évidents.

No-Man's-Sky-002

Du côté de la bande-son, on est limité à des musiques ou des bruitages, mais tous d’excellente qualité. Les compositions sont envoûtantes et aident très certainement à en endormir le joueur et à le pousser à prolonger ses sessions de jeu…

Nombreux sont ceux qui se plaignent de la qualité visuelle de No Man’s Sky. En effet, le jeu est moins beau que ce qui a pu nous être montré depuis son annonce, mais là n’est pas la question.
Les couleurs sont chatoyantes, enivrantes même. Chaque planète dispose de son propre écosystème, avec sa faune et sa flore bien différentes… Il est bien difficile d’en vouloir aux développeurs d’avoir réduit la résolution afin de nous permettre de visiter une telle diversité.

Mon Avis sur No Man’s Sky

Il m’est difficile de conseiller ou non ce jeu. C’est à chacun de savoir s’il veut se lancer dans une aventure sans but précis, où rien ne nous est indiqué, ni même suggéré… Il s’agit d’un jeu dans lequel chaque joueur crée sa propre expérience en se fixant, ou non, des objectifs.
Pour moi c’est une aventure que je suis heureux de posséder, car je sais que j’aurais plaisir à la reprendre entre deux autres sorties. Je pourrais très bien la délaisser plusieurs mois et le retrouver avec autant de plaisir, puisque je pourrai reprendre comme si de rien n’était. Je n’aurais pas besoin de me souvenir d’une quelconque trame scénaristique…
Il s’agit pour moi d’un jeu à posséder, et qui de surcroît vous permettra d’initier sans violence vos enfants aux FPS.

Et vous ? À quoi jouez-vous ?

[amazon template=template daddygamerchief&asin=B00WHZMG5I]

No Man's Sky
8.3/10
8.3/10
  • Jouabilité - 8/10
    8/10
  • Graphismes - 7/10
    7/10
  • Bande-son - 8/10
    8/10
  • Durée de vie - 10/10
    10/10

En résumé

No Man’s Sky est un jeu inclassable. Chacun doit y trouver son objectif parmi le milliard de planètes à visiter. C’est pour moi un des jeux à posséder et à jouer pour pouvoir dire un jour : « J’y ai joué, je peux en parler ! ».

No-Man's-Sky-004

No Man's Sky
8.3/10
8.3/10
  • Jouabilité - 8/10
    8/10
  • Graphismes - 7/10
    7/10
  • Bande-son - 8/10
    8/10
  • Durée de vie - 10/10
    10/10

En résumé

No Man’s Sky est un jeu inclassable. Chacun doit y trouver son objectif parmi le milliard de planètes à visiter. C’est pour moi un des jeux à posséder et à jouer pour pouvoir dire un jour : « J’y ai joué, je peux en parler ! ».

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

One Response

  1. Korg51 23 août 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.