Gravity Rush Remastered : mon test maison en apesanteur

gravity-rush-remastered-1Gravity Rush est un jeu sorti sur PS Vita début 2012, à une époque où Sony supportait encore un minimum sa portable. Nous étions nombreux à nous demander pourquoi un jeu avec un tel potentiel ne sortait que sur ce support nomade alors qu’il méritait largement sa place dans la ludothèque de la PS3…
L’erreur est enfin réparée, puisque le voici remastérisé sur PlayStation 4 afin que nous nous préparions tous à l’arrivée prochaine de sa suite.

Dans Gravity Rush Remastered, nous dirigeons Kat, une jolie jeune femme qui a le pouvoir de contrôler la gravité grâce au chat noir qui l’accompagne. Malheureusement, elle a perdu la mémoire et se retrouve sur la ville flottante d’Hekseville en pleine tempête de gravité et invasion de monstres, appelés Névis

gravity-rush-remastered-5

Kat aura pour charge de nettoyer la ville des monstres apparus avec elle et de rendre un semblant de tranquillité aux habitants. Pour cela, nous avons la possibilité de la faire voler dans les airs grâce à sa capacité de contrôler la gravité.

Après un temps d’adaptation aux déplacements où l’on se retrouve la tête dans tous les sens – et avec l’envie de rendre son petit dej’ – c’est un régal de diriger Kat entre les niveaux de la ville. Un appui sur un bouton et elle s’envole, un petit coup de stick analogique et hop, elle va se poser sur un mur. Malheureusement, les développeurs n’ont toujours pas ajouté de système de lock, les phases d’action sont donc bien trop souvent confuses et on finit par se retourner dans tous les sens pour retrouver sa cible.
Bien évidemment, ce pouvoir n’est pas là pour faire joli. Il est utilisé pour faire revenir les parties de la ville qui ont été avalées par la tempête de gravité et surtout pour venir à bout des Névis qui sévissent à tous les coins de rue.

gravity-rush-remastered-3

Graphiquement parlant, la version PS Vita était déjà au top. Les développeurs ont donc adapté l’image à la définition HD proposée par la PS4, ce qui fait que Gravity Rush Remastered offre une qualité d’image quasi parfaite en 1080p et 60fps. De plus, le style graphique en cell shading (comme un dessin animé en 3D) aide grandement à obtenir un rendu très fluide.

Les personnages ne parlent pas, les dialogues se font à la manière d’une bande dessinée avec des cases et des bulles à faire défiler. Seuls quelques cris et onomatopées se font entendre.
La place est donc laissée aux musiques qui sont juste parfaites. Chaque quartier de la ville possède celle qui lui est propre, mais la bande-son suit aussi l’action et devient plus ou moins entraînante en fonction de ce qu’il se passe à l’écran.

gravity-rush-remastered-2

Clairement vous aurez un petit bijou entre les mains si vous achetez Gravity Rush Remastered. Les personnages sont attachants, les musiques envoûtantes et l’histoire plutôt bien ficelée, ce serait vraiment dommage d’avoir une PS4 sans l’essayer. Bien évidement, ceux qui l’ont déjà fait sur PS Vita lui tourneront le dos, puisqu’il ne s’agit ni plus ni moins que de la version portable légèrement améliorée. Il est tout de même à préciser que l’ensemble des contenus additionnels qui étaient payants sur PS Vita sont inclus d’office sur le Blu-ray, ce qui est l’occasion de voir Kat dans de nouvelles tenues.

[amazon template=template daddygamerchief&asin=B018DR9YQC]

Gravity Rush Remastered
4
  • Histoire
  • Jouabilité
  • Musique
  • Graphismes
  • Durée de vie

En résumé

Bien que le jeu ait quatre ans, Gravity Rush Remastered offre toujours une expérience de jeu plaisante. Et même si sa technologie vieillissante fait parfois un peu tâche sur PS4, il reste un jeu à faire absolument si vous n’y avez pas joué sur PS Vita.

gravity-rush-remastered-4

Gravity Rush Remastered
4
  • Histoire
  • Jouabilité
  • Musique
  • Graphismes
  • Durée de vie

En résumé

Bien que le jeu ait quatre ans, Gravity Rush Remastered offre toujours une expérience de jeu plaisante. Et même si sa technologie vieillissante fait parfois un peu tâche sur PS4, il reste un jeu à faire absolument si vous n’y avez pas joué sur PS Vita.

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles, une de 9 ans, une de 3 ans et une toute fraîchement née ainsi que d'un petit garçon de 2 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père, ma passion pour le jeu vidéo et le basket. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites tels que jeuxvidéo.com ou GamerGen.com, mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

No Responses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.