Une nouvelle vocation ? Épisode 2 – Le centre de loisirs

Centre-loisir (4)Début avril, je vous racontais ma première journée comme animateur périscolaire dans une école élémentaire/maternelle. Bien que ce nouvel emploi me ravisse de jour en jour, il me restait encore une appréhension. Une grosse appréhension même : le centre de loisirs !
Eh oui, l’école dans laquelle j’ai été placé ne comporte “que” 80 élèves, mais c’est une tout autre histoire avec le centre de loisirs qui reçoit pas loin de 250 enfants lors des vacances scolaires…

Lors de ma première journée, le lundi, j’ai été affecté au groupe des “Canailles”, c’est à dire les CE2/CM1/CM2, les grands quoi. Et leur programme du jour : aller à pied vers un étang situé à 4 km pour y pêcher avec l’aide de la Fédération de Pêche de l’Essonne.
Et heureusement que j’étais là, car moi seul connaissais le chemin qui mène jusqu’à l’étendue d’eau ! (Mais qu’auraient-ils fait sans moi??)

Donc, après 1h20 de marche, voilà que 17 enfants et 3 animateurs peuvent enfin se reposer et profiter d’un bon pique-nique au bord de l’eau…
Une fois tout ce beau petit monde repu et reposé, vint enfin l’heure de taquiner le poisson !
Malheureusement pour nous, c’est pile-poil la pleine période de frai , et au lieu d’attraper de belles carpes, ce ne sont que quelques gardons qui se sont laissé capturer.
Fort heureusement, les deux messieurs de la Fédération de la Pêche d’Essonne ont eu plein de choses passionnantes à raconter et chacun est reparti avec une canne à pêche – même les animateurs !

Mercredi matin, la direction du centre annonce le jeu du “chevreuil” pour les animateurs !
Le principe : ne passer les portes qu’en reculant…
Chaque animateur – ou membre de la direction – détenait des bracelets, et celui qui en voyait un autre franchir une porte en marche avant devait crier “chevreuil !”.
Il récupérait ainsi l’un des bracelets de son “concurrent”.
Ce jeu a duré 3 jours, et vous l’aurez compris, celui qui terminait avec le plus de bracelets était déclaré vainqueur…

Jeudi matin, la direction découvrait par hasard qu’un petit “autiste” (il n’est pas officiellement détecté, mais c’est ainsi qu’il nous a été présenté) a été déposé au centre de loisirs chez les tous petits. C’est un enfant qui ne supporte pas le bruit ni l’agitation, qui fugue à la moindre occasion et qui, pour compliquer les choses, est ultra violent avec son entourage…
Comme son groupe était prévu pour une sortie dans un gymnase de la ville (1h à pied aller et autant pour le retour), deux bras et deux yeux supplémentaires (les miens !) ne furent pas de trop…
Centre-loisir (4)Le chemin vers le gymnase a été un vrai calvaire, les enfants n’étaient pas motivés et le petit “autiste” nous faisait vivre un cauchemar. Heureusement, la séance de jeu de ballon sur le terrain de foot et le pique-nique ont su redonner la pêche à tout le monde… même à notre petite terreur qui en a “profité” pour se choisir une victime. Une petite fille qu’il tapait et pinçait, et plus elle pleurait, plus il était violent…
À deux animateurs plutôt solides, nous avions du mal à le contenir !
Le salut vint par la musique. Un animateur a eu la bonne idée de mettre en route le lecteur Mp3 de son smartphone et d’un seul coup notre monstre s’est transformé en agneau tout doux. Le retour au centre de loisirs s’est déroulé dans le calme, la joie et l’allégresse !

Vendredi matin ! Dernier jour de la semaine, mais surtout dernier jour de ce jeu idiot qui nous a imposé le Moonwalk pour franchir les portes et qui a fait résonner des “chevreuil !” dans tout le centre !
La matinée a été tranquille, puisque les enfants ont participé à un casino géant dont ils avaient préparé les jeux durant la semaine, ils ont même eu le droit de pique-niquer dans la cour…
L’après-midi, une troupe de théâtre nous attendait dans le préau d’une des écoles de la ville pour un spectacle musical qui a ravi les enfants avant l’heure du goûter…

Centre-loisir (6)

Et c’est alors que nos bambins profitaient de cakes au chocolat que le résultat du jeu du “chevreuil” a été annoncé. Et le grand vainqueur n’était autre que… MOI !
Ma récompense ? La reconnaissance de mes pairs et une papillote de Shoko-Bons

Centre-loisir (7)

En une semaine, mes appréhensions ont disparu. J’ai rencontré des gens sympas, des enfants adorables (pas toujours, mais bon…) et ai découvert ce métier d’animateur que je redoutais tant.
Finalement, pourquoi ne pas me réorienter dans l’animation après mon congé parental ? Il me reste encore 2 mois à travailler avant de m’arrêter, j’aurai probablement encore d’autres anecdotes plus ou moins drôles à vous raconter d’ici là, mais j’y pense sérieusement.

Finalement, le titre choisi pour mon premier article d’animateur était peut-être bien prémonitoire… Aurais-je trouvé une nouvelle vocation ?

Centre-loisir (5)

Daddy Gamer Chief

Papa de trois petites demoiselles - 12, 6 et 2 ans - ainsi que d'un petit garçon de 4 ans, j'arrive tout de même à concilier mon travail, mon rôle de père et ma passion pour le jeu vidéo. De ce fait, j'ai créé ce blog afin de partager avec vous tous mes passions, mais aussi mes expériences vidéo-ludiques avec mes enfants. Ce blog n'a pas vocation à remplacer les grands sites mais bien de faire partager avec le plus grand nombre ce qu'est la vie de papa gamer avec quatre enfants.

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  1. Cleophis 26 avril 2015

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.